Panama/Colombie 2013

panama-colombie
IMG_1386

Nouvelle destination, nouveaux temps forts, nouvelles rencontres, nouvelles émotions, c’est sans doute la meilleure manière de résumer l’action menée en 2013 par Rugby French Flair au Panama puis en Colombie.
Un séjour préparé dans les meilleures conditions grâce aux relais actifs sur place des Conseillers du Commerce Extérieur et de l’Alliance française avec toujours comme acteur régional incontournable et cofondateur de l’association Florent Houssais.
Sur place à Toulouse un bureau dynamique renforcé par l’arrivée fin 2012 d’une nouvelle pièce maîtresse Claudine Spanghero.
Nouvelle édition donc , nouveau succès : un succès que l’on doit à l’ensemble des partenaires qui nous ont suivi depuis le début de cette aventure au moment de la création de « Rugby French Flair » mais aussi à tous ceux qui sont venus, en chemin, soutenir notre action.
Les joueurs enfin ! Ce sont eux qui donnent de la force et un véritable sens à cette association. Les visages se sont un peu patinés avec le temps. Les carcasses endommagées au fil des années et au rythme imposé par les rencontres à très haut niveau auraient sans doute besoin aujourd’hui pour certains de passer au contrôle technique. Mais l’envie est toujours intacte.
La passion pour le rugby est toujours aussi présente. A 40 ans et plus pour certains …, la transmission devient un objectif partagé : faire connaître aux enfants défavorisés des pays visités les valeurs et les bénéfices de ce sport, tout en mobilisant sur place les énergies politiques, économiques, sportives, médiatiques, …

Retour à Paris, point de départ de l’expédition 2013. Le groupe a perdu en route quelques piliers de l’édition 2012 (Thierry Devergie, Philippe Guillard, Eric Lecomte, Gilles Belzons, Erik Bonneval, …) retenus en France par des obligations professionnelles, mais s’est enrichi de quelques figures non moins emblématiques du rugby : Laurent Cabannes, David Auradou, Thierry et Hubert Louvet,… : encore des « gros » !
Arrivée à Panama, pas le temps de souffler, réception à l’Alliance française. Le dépaysement est immédiat. Il fait 25° avec un taux d’humidité important. Le séjour va être rythmé par :

  • Trois rencontres avec les enfants dont deux dans des écoles situées en périphérie de Panama City, Sarmiento et San Martin, et San Miguel sur l’île de San Jose à deux heures de bateau dans un décor révélant à la fois la magnificence des paysages et l’extrême pauvreté des habitants. Merci Antoine pour ta bienveillance à l’égard de ces enfants qui ont le même âge que toi et auxquels ont été remis des teeshirts réalisés grâce à ta donation. Les enfants et l’ensemble des membres de l’association n’oublieront pas ce geste venu du cœur.
  • Un passage touristique au canal de Panama : un moment unique permettant d’apprécier sur place l’importance du chantier initial et les conditions de circulation de ces monstres de la mer.
  • Une soirée de Gala exceptionnelle mise en œuvre par l’Alliance française avec la vente aux enchères de maillots encadrés et signés par l’ensemble des joueurs du Top 14, orchestrée de manière magique par Cédric Soulette et Francis N’tamack. Cette soirée a permis de collecter 15 K€ qui seront gérés par l’Alliance française au bénéfice des enfants des écoles visitées.
  • Un accueil convivial à l’ambassade de France située dans le Casco Viejo, cœur historique de Panama City.
  • Un match contre l’équipe de rugby du stade Balboa dans 30 cm de boue, suivi d’une réception sur la terrasse du 50ème étage d’un immeuble dominant la baie de Panama City.

Après le Panama, retour à Bogota en Colombie. L’ensemble du groupe est rassuré. Franck Comba n’a pas perdu son passeport. C’est d’autant plus important que Pascal Gras, notre fidèle compagnon, membre du bureau en charge de la sécurité, ne fait pas partie cette fois-ci du voyage (lui aussi à regret pour des raisons professionnelles).

Le passage à Bogota en 2012 a marqué les esprits : un échange unique avec les enfants de l’association Colombiañitos sur le plateau de Ciudad Bolivar.
Quel usage a-t-on fait entre-temps des 20 K€ collectés en 2012 au bénéfice de cette association lors de la soirée de Gala ?
L’association Colombiañitos a fondé une école de rugby en créant un poste d’éducateur permanent à partir de ces fonds. L’évolution est surprenante. Nous le constatons sur place. Plus de 50 enfants (filles et garçons) vêtus de maillots, schorts et chaussettes aux couleurs de l’association s’empareront immédiatement à leur descente du bus des membres de Rugby French Flair en les prenant par la main n’hésitant pas à grimper sur leurs épaules. Les sourires sont éclatants et nos joueurs sont une nouvelle fois conquis.
Le petit match improvisé sur place (filles d’abord / garçons ensuite) témoignera aussi des potentialités et de l’énergie de chacun de ces enfants dont on ignore véritablement les conditions de vie et qui affichent de manière permanente de magnifiques sourires.
L’ensemble du groupe Rugby French Flair aura vécu là encore un moment exceptionnel.
C’est sur cet échange que se clôturera l’édition 2013 de Rugby French Flair … enfin pas tout à fait.

Surprise, surprise ! Alors que nous nous apprêtons à quitter la Colombie pour repartir en France, nous apprenons via les services de l’Ambassade de France que Madame Valérie Fourneyron, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, arrive en Colombie et souhaite nous rencontrer dans le cadre de la mise en place d’un programme de coopération franco-colombien pour le développement d’échanges sportifs. Il s’agit d’un plan intégral de convention visant notamment à la prévention du recrutement des enfants par des groupes armés illégaux (guérillas, paramilitaires, narco-trafiquants) dans les zones socialement et scolairement défavorisées.

Rencontre avec Valérie FOURNEYRON, Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative

ministre 1 ministre 2 MINISTRE

Jean-Baptiste Ozanne et Jean-Pierre Garuet accompagneront la ministre pendant deux jours (l’ensemble du groupe ayant entre temps regagné la France) à Bogota, Medellin et Apartado, avec un accueil particulièrement chaleureux et émouvant à Apartado, sites où l’association Rugby French Flair s’était rendue fin 2012. Ce sera l’occasion pour Jean-Baptiste et Jean-Pierre d’évoquer les actions engagées par l’association et les projets envisagés, et de nouer un contact officiel avec la Ministre. Durant ces deux jours, Madame Valérie Fourneyron citera à plusieurs reprises l’association Rugby French Flair comme un bel exemple de ce qui peut être mis en place dans un cadre tel que le plan de coopération franco-colombien baptisé PIP20+.
A la suite de ces deux jours, différentes actions seront probablement menées conjointement avec le Ministère pour accentuer le travail déjà effectué par Rugby French Flair.
Elle est pas belle la vie ?

suivi actions RFF Panama